« Le Service Learning : une approche globale de la formation des étudiants » (Nicolas Standaert et Maaike Mottart)

Le Service Learning est une pédagogie basée sur l’expérience qui intègre l’engagement social, la réflexion critique et les études académiques et personnelles. Les étudiants se rendent utiles à la société en s’engageant dans une communauté spécifique. En parallèle, ils réfléchissent et apprennent de manière structurée à l’aune de leurs expériences. De la sorte, ils s’enrichissent sur les plans académique, civique et personnel.

Le Service Learning soutient le développement des étudiants en tant que « personnes dans leur ensemble », qui ont non seulement acquis des compétences académiques, mais également des savoir-être et savoir-faire sociaux et personnels. En outre, le Service Learning les aide à devenir des citoyens responsables et critiques. C’est donc une manière pour le milieu universitaire de s’impliquer directement dans la société, tant au niveau local que global, et d’aborder des enjeux sociétaux complexes et urgents avec les différentes parties prenantes.

La pédagogie est originaire des Etats-Unis et d’Amérique latine, au début des années 90, et elle fait maintenant lentement son chemin dans l’enseignement supérieur asiatique et européen.

Cette session se concentrera sur la pédagogie du Service Learning, ses racines, ses principes de base et ses objectifs. Elle se conclura avec quelques recommandations pour des stratégies d’introduction de cette pédagogie dans un environnement éducationnel local.

Nicolas Standaert et Maaike Mottart sont les directeurs académiques et coordinateurs de projet du Service Learning de l’Université de Leuven (KUL). Ils ont été des pionniers du Service Learning à l’Université avec un programme d’études chinoises, et opèrent, avec leur équipe, le programme de Service Learning depuis septembre 2016. A ce jour, six cours de Service Learning sont déjà offerts aux étudiants, et six autres sont en cours de développement.