« L’engagement citoyen: une opportunité qui change la vie (et pas seulement la sienne…) »(Philippe Defeyt)

Cette conférence examinera la façon dont, en dehors des cursus mais néanmoins sur les campus, il y a ou non un intérêt à susciter l’engagement des jeunes (avec ou sans le soutien des institutions d’enseignement). A partir de son parcours personnel et professionnel, riche en engagements divers, à l’université et hors université, il nous aidera à avancer dans notre réflexion.

Philippe Defeyt a entamé des études en sciences économiques et sociales aux Facultés Universitaires Notre Dame de la Paix à Namur dans les années 70. Le choix d’études résultait d’expériences de jeunesse qui l’avaient sensibilisé à l’importance des dimensions sociale et politique dans notre société. Ce qu’il est dans son engagement humain et politique est le résultat de trois expériences de jeunesse : le contact avec des personnes âgées pauvres au début des années ’70, son expérience en Inde, dans le cadre d’un contrat avec la FUCID (Forum Universitaire pour la Coopération Internationale au Développement, l’ONG de l’Unamur), où il a eu l’occasion de voir ce qu’était l’exploitation non durable des ressources naturelles par les pays riches, et son combat anti-nucléaire à la fin des années ’70, avec Paul Lannoye. Il est ensuite arrivé aux Amis de la Terre grâce à lui, et ensemble, ils sont assez vite entrés au Conseil d’administration de l’ASBL, puis, avec d’autres, ont fondé le parti Ecolo.
Durant sa carrière, il a eu différents mandats au sein de ce parti (notamment secrétaire fédéral, chef de groupe au parlement wallon, député au parlement belge).

Il est également le co-fondateur de l’Institut pour un développement durable, institut qu’il a notamment présidé. Durant sa carrière, il a également été chercheur et enseignant.

Enfin, il est l’auteur de nombreuses publications. Ses thèmes de prédilection actuels sont le vieillissement socio-démographique, le développement durable et le revenu de base.