Climat, migrations, inégalités : les oppressions interconnectées face au « Tous pour le climat »

L’été 2021 fut celui de tous les records, entre inondations, incendies canicules… Des extrêmes toujours plus exacerbés qui nous font ressentir pleinement la réalité du changement climatique. Mais pour certaines populations, les effets sont d’autant plus violents qu’elles subissent déjà de multiples oppressions : classisme, sexisme, néocolonialisme, homophobie,… au Nord comme au Sud, le changement climatique, désigné comme grande problématique mondiale, a en effet des conséquences bien différenciées, ses responsables, ses gagnants et ses victimes. Dans cette analyse, Alix Buron, chargée de projets à la FUCID, explore ainsi les multiples inégalités face au changement climatique, en s’arrêtant particulièrement sur les questions de justice sociale et de migrations environnementales – sur ce qui pousse certaines personnes à traverser les frontières… et d’autres à se réfugier derrière celles-ci.