Artisan·e·s interculturel·le·s – pour déjouer la violence interculturelle dans les soins de santé

par Jean-Luc Brackelaire

Université de Namur, Université catholique de Louvain et Service de santé mentale de Louvain-la-Neuve. 

Pour déjouer la violence interculturelle dans les soins de santé, on peut d’abord la jouer, en donner une représentation, artistique par exemple, qui touche et frappe le public, l’oblige à réaliser ce dont il s’agit et l’invite à y réfléchir. On peut ensuite mobiliser cette réflexion et l’orienter vers des formes citoyennes, professionnelles et politiques de prise en compte, d’analyse et de transformation d’une telle violence. C’est le pari qu’a suivi la FUCID. Cette analyse souligne comment l’art permet de montrer cette violence, de rendre voix à l’Autrui, et de relancer la réflexion entre personnes et entre cultures.

Découvrez cette analyse

Cette analyse étant une archive, elle est uniquement disponible en format PDF téléchargeable : cliquez ici.

Partager