Je suis citoyen·ne

Une ONG au cœur du campus ?

La FUCID co-construit, avec ses groupes de travail, des savoirs sociaux stratégiques, moteurs d’une transformation sociale. L’analyse collective, à partir de situations de vécu, est centrale dans cette démarche. Elle a pour objectifs la prise de conscience d’une problématique, l’augmentation de la puissance d’agir et l’émancipation.

Concrètement, la FUCID rassemble des citoyen·nes de divers horizons socio-culturels (demandeur·ses d’asile, étudiant·es, professionnel·les, chercheur·ses, acteur·trices associatif·ves du Nord et du Sud…) et les met en projet. À travers l’analyse collective de questions de société liées aux relations Nord-Sud et, parfois, la participation à un processus artistique (tel que la création d’une pièce de théâtre-action), les membres du groupe mettent à profit leurs différences d’expériences et de points de vue et cheminent ensemble dans la construction d’une société plus juste, inclusive et solidaire.

Les analyses et études qui découlent de ce processus s’articulent autour de quatre lignes thématiques :

  • Les échanges de savoirs
  • L’engagement
  • L’interculturalité
  • Le genre

La FUCID mobilise dès lors des citoyen·nes afin qu’ils/elles investissent le champ de l’enseignement supérieur. « Le monde a changé, pas les universités », selon la branche italienne du collectif Rethinking Economics. Nous avons la conviction que la mobilisation citoyenne a un rôle à jouer pour que l’enseignement supérieur prenne à bras le corps les enjeux sociaux, économiques, politiques et environnementaux de notre temps.

Théâtre-action : « Oza wapi docteur ? »

Au départ d’entretiens avec des professionnel·le·s de la santé et des personnes issues de l’immigration, la FUCID et les comédien·ne·s, en partenariat avec le Comité Afro-Européen, questionnent l’enseignement supérieur : la formation à l’interculturalité et l’ouverture à différentes réalités sociales sont-elles suffisamment intégrées aux cursus ?

Inspirée de faits réels et jouée par des étudiantes de médecine, des personnes issues de l’immigration et une membre du personnel de l’UNamur, cette création collective, basée sur l’improvisation, interpelle les spectateur·trices : qu’avons-nous à apprendre des pratiques et connaissances d’autres cultures ? Que l’autre nous apprend-il sur nous-mêmes ? Les soins de santé sont-ils réellement accessibles à tous ? Et surtout : dans quelle mesure les professionnel·les du secteur (para)médical sont-ils/elles formé·e·s à l’interculturalité ?

L’objectif était de mettre en lumière les types de chocs culturels qui ont lieu entre les patient·es d’origine étrangère et le personnel soignant et dégager, à partir des échanges, de bonnes pratiques susceptibles de favoriser une meilleure connaissance de l’autre et une meilleure communication. Mais aussi de s’inspirer de pratiques et connaissances issues d’autres cultures pour repenser le système de soins de santé et de proposer des améliorations quant à la formation des futur·es soignant·es à l’interculturalité. En biais, cette pièce a également permis de sensibiliser un large public à l’interculturalité, au racisme et à la discrimination, ainsi qu’aux difficultés rencontrées par un public précarisé, constitué notamment de demandeur·se·s d’asile et personnes sans-papiers, dans l’accès aux soins de santé

La bande annonce

Témoignages

« Dans notre quotidien en tant qu’étudiantes (notamment en médecine), on n’a pas l’occasion de rencontrer des gens « différents », qui ont un vécu tout à fait différent du nôtre et qui peuvent nous apporter une vision de la vie différente. On a eu l’occasion de parler, d’entendre certaines histoires, qui ne font pas forcément partie de notre quotidien à nous. Le fait de voir que c’est avec ces personnes qui n’ont pas forcément la vie facile qu’on peut construire quelque chose de si beau et qui demande autant d’investissement, ça donne envie de croire en l’humanité ! » (Ingrid Ibaruta, comédienne et étudiante en médecine)

« Il y a beaucoup de chemin à parcourir : le savoir occidental se veut exclusif et universel, alors qu’il n’y a pas une médecine mais des médecines… » (Sandrine Rogister, comédienne et étudiante en médecine)

« Magnifique spectacle, bien mené, bien cerné dans les enjeux, humour décalé… à produire dans d’autres lieux, c’est évident ! » (Une spectatrice)

« A ne pas rater ! C’est plein d’humour et de joie de vivre et cela dépeint avec justesse notre système social et le secteur des soins de santé. » (Une spectatrice)

Diffuser le film de la pièce

Le film de la pièce est disponible sur demande. Contactez-nous pour en discuter !

Tables rondes au centre d'accueil Croix-Rouge d'Yvoir
Réflexions collectives sur l’interculturalité dans les soins de santé

Le 26 octobre 2017, la FUCID a organisé au centre de demandeur·ses d’asile de la Croix Rouge d’Yvoir une nouvelle représentation de la pièce, suivie de tables rondes. L’événement a mobilisé pas moins de 200 personnes, parmi lesquelles des (futur·es) professionnel·les de la santé, des personnes issues de l’immigration et des membres d’associations spécialisées dans l’interculturalité et/ou les soins de santé.

À partir des thématiques présentées dans la pièce, les tables rondes consistaient à :

  • croiser les regards de professionnel·les de la santé, étudiant·es du secteur (para)médical et personnes issues de l’immigration (ainsi que toute autre personne qui se sente concernée) ;
  • émettre collectivement des recommandations afin que la formation à l’interculturalité soit mieux intégrée au cursus des futur·es soignant·es.
Thématiques des tables rondes
Note de recommandation et plaidoyer

Ces discussions ont débouché sur la rédaction d’une note de recommandation à partir de laquelle a eu lieu, lors de la semaine d’actions Tout Autre Enseignement Supérieur en février 2018, un moment de plaidoyer auprès du doyen de la faculté de médecine. Les analyses et études rédigées sur la base de ces activités sont disponibles ici.

 

CONTACT

Adresse postale :
Rue de Bruxelles 61
5000 Namur

Adresse bureaux :
Rue Bruno 7

5000 Namur

 

Tél : 081/72 50 88
Mail : fucid@unamur.be

NOUS SUIVRE