Comment rendre compte des cultures africaines dans un spectacle sans renforcer les clichés du public ?

par Natalie Rigaux 

Directrice de la FUCID

La FUCID a travaillé avec des étudiantes en médecine et des personnes d’origine africaine (essentiellement) à la création d’une pièce de théâtre interrogeant la capacité de notre système de soin d’accueillir les personnes soignées et soignantes d’origine étrangère. La pièce est-elle parvenue à rendre compte de systèmes de santé intériorisés par certaines personnes d’origine africaine sans les stigmatiser davantage auprès d’un public non averti ? Comment mettre en scène les différents modes de traitement au travers d’une création courte (une heure de spectacle) et se voulant attractive ?

Découvrez cette analyse

Cette analyse étant une archive, elle est uniquement disponible en format PDF téléchargeable : cliquez ici.

Partager