La Fabrique des héros

Histoire, dynamiques d’engagement et limites de l’héroïsation

Alix Buron 
Chargée de projets à la FUCID

Achille, Nafissatou Thiam, Superman, Chesley Sullenberg, Nelson Mandela, Cédric Hérrou, Greta Thunberg... Des épopées homériques aux témoignages de ces nouveaux héros hyper-médiatisés, les héros ornent les rayonnages de nos bibliothèques, dessinent le fil rouge de nombreux documentaires consacrés à leurs engagements et inspirent des films hollywoodiens. Leurs noms sont proposés pour les prix les plus prestigieux, tel le Nobel de la Paix. Et, aujourd’hui encore, on leur érige des statues. Les héros et héroïnes font partie de ces nombreux piliers qui structurent l’engagement : car ils inspirent, sont souvent leaders d’un mouvement, et marquent leur nom dans l’histoire. Mais ils peuvent aussi, paradoxalement, désengager, déresponsabiliser, renforcer les limites d’un mouvement ou des rapports de domination au sein de celui-ci.

Cette étude explorera les différentes facettes de ces figures mouvantes, plastiques, parfois controversées, en se concentrant plus spécifiquement sur les héroïnes et héros définis par leurs engagements sociétaux. De l'effet Greta Thunberg au burn-out militant, en passant par les enjeux de diversification des figures héroïques, Alix Buron, chargée de projets à la FUCID, y brosse le vaste portrait de ces personnes qui nous inspirent, leurs effets sur l'engagement, mais aussi leurs limites...  et la nécessité de réinventer la figure héroïque pour faire advenir le changement social.

Découvrez cette étude

En vue de sa taille, l'étude est uniquement disponible en format PDF téléchargeable : cliquez ici.