FAIR Academy et Challenge Étudiants (partie 1) : y a-t-il un réel engouement pour l’économie sociale parmi les jeunes entrepreneur·se·s ?

par Anne-Sophie Tirmarche

Chargée de projets à la FUCID

La totalité des projets présentés dans le cadre d’une formation-concours en entrepreneuriat proposé par le BEP, en partenariat avec la FUCID, comportait en 2016 un volet social ou environnemental. S’agit-il d’un élément isolé et peu représentatif ou, au contraire, cette expérience révèle-t-elle un intérêt croissant, à l’échelle nationale, des jeunes générations pour le secteur de l’économie sociale ? Le cas échéant, comment expliquer ce succès de l’économie sociale ?

Cette analyse étant une archive, elle est uniquement disponible en format PDF téléchargeable : cliquez ici.

FAIR Academy et Challenge Étudiants (partie 2). L’économie sociale : un succès. Qu’est-ce qu’on en fait ?

par Anne-Sophie Tirmarche

Chargée de projets à la FUCID

Cette deuxième partie invite à se tourner vers l’action collective : l’engouement de plus en plus conséquent pour « une autre façon de faire de l’économie » peut-il devenir le vecteur d’un changement structurel dans ce sens ? À quel niveau agir ? Des ateliers de réflexion collectifs avec le Bureau Économique de la Province (BEP), l’asbl Solidarité des Alternatives Wallonnes et Bruxelloises (SAW-B), d’autres membres du jury et des candidats du Challenge Etudiants et de la FAIR Academy a émergé une préoccupation commune : celle de la formation.

Cette analyse étant une archive, elle est uniquement disponible en format PDF téléchargeable : cliquez ici.

Partager